Accueil

Retrouvez les informations de Inwest Group et de son réseau de franchise digitale

Sowink

Découvrez le premier réseau d’agences web de proximité

Inwin

Découvrez le premier réseau de franchise en conseil et stratégie digitale

Contact

En savoir plus, candidater ou nous laisser un message ?

Discussion –

0

Discussion – 

0

Voir en grand

Prenez l’exemple de la rénovation d’une maison, vous dépenserez toujours plus que votre estimation initiale parce qu’il y aura toujours des imprévus. Appliquez ce constat à votre projet de création d’entreprise. Mieux vaut prévenir et surestimer vos besoins en financement que l’inverse. Les premières années de lancement sont difficiles, sécurisez votre trésorerie contre les aléas. Une bonne estimation vous aidera également à gagner en crédibilité auprès des organismes de financement. Ils verront que vous avez les pieds sur terre et que vous êtes conscients des risques.

Comprendre le financement

Avant de comprendre les différentes solutions de financement, il est important de savoir ce qui doit être financé. Vous devrez couvrir les coûts liés à votre activité, que ce soit la production, les achats, les ventes ou le stockage. Vous devrez également disposer d’un Besoin en Fond de Roulement afin de régler vos charges d’exploitations, les charges sociales et salariales.

 

Alors, comment se financer ?

Les fonds propres sont les capitaux que détient une entreprise. Lors de sa création vous et/ou vos associés apportez des capitaux. Ce capital vous permettra d’être crédible aux yeux des organismes bancaires pour contracter un emprunt. En général les fonds propres doivent représenter 30% de l’emprunt. Mais cette somme doit également couvrir vos dépenses de lancement et pallier aux limites du système bancaire notamment concernant le BFR.

L’endettement vous permet de faire appel à un organisme de financement externe comme une banque par exemple. Les banques sont très pointilleuses, votre dossier doit être crédible et complet.

Si vous faites le choix de l’endettement, pensez aux garanties, en effet les banques ne prêtent pas d’argent sans se protéger, même si votre projet est très sérieux. Vous connaissez sûrement tous les hypothèques et les cautions personnelles. Mais sachez que vous pouvez également faire appel à des organismes ou collectivités locales qui peuvent se porter caution pour vous.

Les investisseurs sont des acteurs externes qui vont placer une partie de leur capital dans votre entreprise, c’est ce qu’on appelle les placements. Vous pouvez faire appel à eux au lancement si votre capital n’est pas suffisant. Les investisseurs vous feront également gagner en crédibilité en cas de contraction de prêt, témoignant du sérieux de votre projet.

Le crowdfunding permet de se financer grâce à des plateformes en ligne.

Préparer son projet

Repensez à vos premiers CV que vous soigniez pour vos premiers entretiens d’embauche. Vous y passiez des heures avant d’être satisfait et de considérer qu’il était assez vendeur. Appliquez cela à votre dossier, présentez un plan de financement équilibré et préparez un argumentaire convaincant. Vous devez séduire votre banquier. Autre point essentiel : préparez votre entretien. Un entretien préparé avec un conseiller est le meilleur moyen d’anticiper les questions et d’être prêt aux différents cas de figures.

 

0 commentaires

A découvrir également